Accueil > La Sarthe > Vivre les 24 Heures du Mans > Découvrir les 24 heures > La légende des 24 Heures

La légende des 24 Heures

Depuis 1906, la Sarthe est synonyme de compétition automobile et de grandes fêtes populaires autour de ce sport. Le monde entier a fait du Mans et de la Sarthe la capitale de l'Endurance automobile. Retour sur l'histoire...
La légende

Genèse d’une formidable aventure humaine

La compétition comme banc d’essai des voitures destinées au grand public : c’est l’objectif des pionniers de la course automobile en Sarthe, réunis autour de Georges Durand. Ce dernier concrétise l’organisation du Premier Grand Prix de l’Automobile Club de France, qui se déroule en Sarthe en 1906 sur un circuit fermé de 100 km reliant Monfort-le-Gesnois, La Ferté-Bernard et Vibraye.

Les Grands Prix de France se succèdent en Sarthe de 1911 à 1913, pui sont interrompus par la Première guerre mondiale. L’Automobile Club de la Sarthe devient l’Automobile Club de l’Ouest et organise en 1920 la première course automobile de l’après-guerre.

En 1922, George Durand annonce la création d’un nouveau type de compétition en Sarthe, une épreuve d’endurance. Il s’agit de « pousser les concurrents sportifs et les constructeurs vers une préparation toujours plus minutieuse des modèles commercialisés, et, pour ce faire, accroître les difficultés en augmentant la durée des courses conventionnelles. »

La plus grande course d’endurance du monde, les 24 Heures du Mans, ainsi que l’épopée du sport automobile français, sont ainsi nées en Sarthe.

La légende

Le 16 mai 1923, 33 concurrents s’élancent pour la première fois sur le Circuit de la Sarthe. La marque française Chenard et Walcker inscrit la première son nom au livre d’or des 24 Heures. La légende est en marche.

Bentley, Alpha Roméo, Bugatti ou Delahaye… autant de marques prestigieuses qui étoffent le palmarès du double tour d’horloge sarthois avant la deuxième guerre mondiale. Ferrari, Ford, Jaguar, Matra, Alpine, Porsche, Audi… connaissent successivement leur heure de gloire après 1945 avec, pour chacun des constructeurs, des périodes fastes, des duels mythiques : Ferrari-Jaguar, puis Ferrari-Ford, Porsche contre les Français Matra puis Renault et Rondeau.

Aux défis technologiques que constituent la plus grande course d’endurance du monde s’ajoutent les exploits de pilotes illustres : Henri Birkin, Mike Hawtorn, Luigi Chinetti, Juan Manuel Fangio,  Jacky Ickx, Henri Pescarolo, Derek Bell, Tom Kristensen...

La Sarthe et son circuit temporaire sont une terre de tradition du sport mécanique, à l’instar de Monaco et d’Indianapolis. Ces trois courses mythiques constituent d’ailleurs la « Triple Couronne », le grand chelem ultime que rêve de remporter tout pilote automobile.

Aujourd’hui, Les 24 Heures constituent le sommet du Championnat du Monde d’Endurance (WEC).