Compte administratif 2016 & Budget supplémentaire 2017

Vendredi 23 juin, l’Assemblée départementale était réunie pour examiner le compte administratif 2016 et le budget supplémentaire pour l’exercice 2017.
illustration-bs_02.jpg

Compte administratif 2016

Cette session était l’occasion de revenir sur le compte administratif 2016. Avec son plan de préservation de ses capacités de financements et malgré le contexte économique difficile lié aux baisses de dotations de l’Etat et à l’accroissement des dépenses de solidarité, la collectivité affiche un niveau d’investissement de près de 82 M€ et poursuit son désendettement (-12,7 M€ en 2016).

Les efforts de gestion de la collectivité notamment par la réduction des dépenses de fonctionnement, en hausse contenue à 0,5% pour le Département de la Sarthe contre 2,8% en moyenne pour les Départements français, ont été mis en évidence et salués par l’assemblée.

Le compte administratif témoigne donc à nouveau de la volonté d’agir pour l’avenir, d’avoir un budget sain avec des moyens et de l’ambition pour la Sarthe et les Sarthois.

Cette stratégie définie jusqu’en 2021 par le plan prévisionnel d’investissement montre les engagements forts du Département notamment pour les collèges et pour le développement numérique.

Budget supplémentaire 2017

4 éléments à retenir : 

Présentation du BS 2017
  • Mise en place d’un médiateur du Conseil départemental

A partir du 15 septembre, une fonction de médiateur sera créé au Conseil départemental. Le médiateur donnera la possibilité à chaque usager de faire appel à une autorité neutre et indépendante en cas de désaccord avec l’administration. La création d’un poste de médiateur devrait permettre d’améliorer l'accueil et l'écoute du public, de faciliter le dialogue entre les services du département et les Sarthois et d'assurer la transparence des activités de l'administration départementale et de les améliorer.

  • Le Département renforce ses actions de prévention en faveur des personnes âgées

Le Département de la Sarthe a toujours été innovant pour la prise en charge et le soutien aux personnes âgées sur son territoire. Il a donc naturellement été retenu comme candidat par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) pour mettre en place des actions de préventions telles que des aides techniques à domicile, des forfaits autonomie, des actions collectives ou individuelles de prévention… Le Département s’appuiera sur des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD), des Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD), des résidences autonomie, ainsi que des autres partenaires intéressés pour mettre en place ces opérations et recevra ainsi des financements de la CNSA.

  • 94 jeunes agriculteurs aidés par le Département

Le Conseil départemental avait décidé en mars dernier d’une aide de 200 000 € pour les jeunes agriculteurs installés depuis moins de 3 ans, suite à deux années particulièrement difficiles. Ainsi 82 d’entre eux, respectant les critères d’éligibilité, ont pu bénéficier de cette aide au titre de la solidarité. 12 jeunes agriculteurs supplémentaires peuvent bénéficier de cette aide ce qui amène le Département à ajuster son budget (+ 30 000 € par rapport aux 447 000 € initiaux) pour soutenir l’agriculture sarthoise.

  • 750 000 € d’aides pour 3 équipements culturels et patrimoniaux sarthois

Le Département soutient l’association Le Mans Jazz Festival pour l’aménagement d’une salle de concert dans la salle d’audience de l’ancien Palais de Justice du Mans, au sein de l’ensemble immobilier de la Visitation à hauteur de 150 000 € à parité avec Le Mans Métropole.

Au titre du soutien des acteurs locaux au niveau culturel et patrimonial, la collectivité financera également 170 000 € pour la réhabilitation et l’agrandissement de la salle de spectacle Castélorienne à Montval-sur-Loir et 430 000 € pour la restauration de l’église Notre-Dame-des-Marais à La Ferté-Bernard.

 

BS en chiffres